City Sculpture Projects 1972

Actualités - 12/01/2017 - Article : Barbara Fecchio

Si vous avez le bonheur de vous promener dans les rues du centre historique de Leeds, au Royaume-Unis, vous aurez de grandes chances de tomber sur un orang-outang de plus de cinq mètres de haut. Il s’agit de King Kong, une sculpture en fibre de verre réalisée en 1972 par l’artiste anglais Nicholas Monro dans le cadre de City Sculpture Projects, un programme d’art public très ambitieux qui avait investi plusieurs villes du Royaume-Uni au début des années 1970. Pendant six mois, de mars à novembre 1972, seize sculptures monumentales ont été installées dans huit villes différentes,  à raison de deux par ville : Birmingham, Cambridge, Cardiff, Liverpool, Newcastle, Plymouth, Sheffield et Southampton. Le public anglais était familier avec l’installation de sculptures à ciel ouvert depuis 1948 avec Open Air Exhibition of Sculpture, la première exposition de sculptures en extérieur (dans le Battersea Park à Londres). Mais jamais une sculpture contemporaine aux dimensions aussi extraordinaires n’avait habité l’espace urbain. La production artistique contemporaine de l’époque commençait à investir un nouveau territoire, l’espace public de la ville, et elle le faisait au même moment dans huit villes différentes.

Le Henry Moore Institut revient aujourd’hui sur ce projet en proposant non seulement les sculptures, mais aussi les maquettes (dont certaines ont été réalisées spécialement pour l’occasion) et un incroyable archive photographique. Anciennement installé dans les Manzoni Gardens à Birmingham, devant le complexe commercial Bull Ring Centre, King Kong se dresse aujourd’hui face au Henry Moore Institut, son regard dirigé vers « The Headrow » une des artères les plus animées de la ville.

Henry Moore Institute
74 The Headrow
Leeds
LS1 3AH
Tél.: 0113 246 7467
Jusqu’au 19 février 2017
Du mardi au dimanche, de 11h à 5h30. Les jeudis jusqu’à 10h.
henry-moore.org

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire