Eduardo Chillida. La gravedad insistente aux Abattoirs

Actualités - 17/05/2018 - Article : Barbara Fecchio - Vidéo : Barbara Fecchio

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, en collaboration avec la Fundación Eduardo Chillida-Pilar Belzunce, propose une exposition monographique dédiée à l’artiste sculpteur espagnol Eduardo Chillida (1924 – 2002) jusqu’au 26 août 2018.

Dans le sous-sol des Abattoirs, quatre salles sont investies par plus de soixante œuvres créées entre 1952 et 2002, telles que des sculptures, des maquettes, des gravures, des dessins, des affiches, des éditions d’artiste et des archives photographiques. La gravedad insistente (« la gravité insistante » en français) propose de découvrir le travail de Chillida à travers l’exploration de thématiques récurrentes dans son œuvre, comme la question de la gravité et du poids ou encore le rapport que l’art peut entretenir avec la nature et l’espace public.
À l’intérieur de l’architecture étonnante des Abattoirs, avec ses hauteurs de plafond par moments vertigineuses, l’exposition rayonne autour de Beaulieu (1991), une sculpture en acier de 2,5 tonnes, véritable défi aux lois de la nature car elle est présentée pour la première fois suspendue à l’intérieur d’un musée. Mais si les projets monumentaux, dans l’espace public ou en pleine nature, sont un fil rouge dans toute la production de l’artiste – il suffit de penser aux fameux Peignes du vent face à l’Atlantique dans la baie de Saint Sébastien en Espagne – les éléments naturels, la lumière et la question de la matière le sont autant.

La « salle blanche » séduit l’œil du visiteur par ses textures à la fois organiques et fragiles, comme l’albâtre qui absorbe et reflète la lumière environnante ou comme la série de collages Gravitations, réalisés uniquement avec du papier fait main et des filins.

Une exposition exceptionnelle qui permet de découvrir comment Eduardo Chillida a su, tout au long de sa carrière, renouveler l’art de la sculpture.

Eduardo Chillida. La gravedad insistente
Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse
Jusqu’au 26 août 2018

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire