• Giuseppe Penone, Spazio di luce, dettaglio, 2008, collectoin privée, photo ® Mart, Archivio fotografico e mediateca/Carlo Baroni
  • Giuseppe Penone, Corteccia, 1986, Collection privée, photo ® Mart, Archivio fotografico e mediateca/Carlo Baroni
  • Giuseppe Penone, Corteccia, 1983, collection privée, photo ® Mart, Archivio fotografico e mediateca/Carlo Baroni
  • Giuseppe Penone, Avvolgere la terra - corteccia, 2014, collection privée et Avvolgere la terra - Rising Earth, 2014, collection privée, photo ® Mart, Archivio fotografico e mediateca/Carlo Baroni
pause 1/4 Photos

Giuseppe Penone. Scultura

Actualités - 29/03/2016 - Article : Barbara Fecchio

Le Mart, musée d’art moderne et contemporain de Rovereto (Italie), vient d’inaugurer une grande exposition dédiée au travail de Giovanni Penone, artiste italien issu de l’Arte Povera. Nous vous proposons la retranscription de son interview ainsi que de la parole du directeur du Mart : Gianfranco Maraniello.

Le parcours de l’exposition est dicté par l’espace. Il est basé sur l’idée du geste. Un geste simple, fait de matière, imprimé dans la matière, qui est le principe même de la sculpture. Ici l’espace était entièrement fragmenté, divisé, et mes œuvres sont monumentales ! C’est à partir de leurs tailles que nous avons décidé de détruire les cimaises pour ouvrir, révéler entièrement cet espace comme il ne l’a jamais été auparavant.

Le Mart est un musée qui possède la capacité de dialoguer avec le paysage qui l’entoure. Grâce à cette exposition, nous avons redécouvert la possibilité d’utiliser la lumière naturelle provenant des fenêtres sur les toits. L’ œuvre de Penone va explorer le concept archaïque de la sculpture. Le touchée d’une main qui saisi un arbre en percevant sa croissance, ses flux. Mais cet arbre continue à se développer, même saisi par la main. Alors, fixer les moments de ce geste originaire, signifie un retour sur le processus même de la sculpture. Cette trajectoire, d’une peinture qui sort progressivement de la surface du tableau, d’une sculpture qui sort du socle, sort des limites de la salle d’exposition. Comme le fait l’expo de Penone, le musée dévient un périmètre trop étroit pour contenir une énergie qui n’est pas seulement de l’ordre de la visibilité d’une œuvre dans l’espace, mais qui se met face au paysage, à la mémoire, un cycle naturel auquel l’homme lui même appartient. Tout cela indique le moment ultime d’une des trajectoires de l’art comme capacité à se donner et d’aller au dé-là des limites.

Le Mart présente une grande exposition d’un des artistes les plus importants au monde de la sculpture, c’est à dire une œuvre qui s’installe dans l’espace et en relation avec ce dernier. Dans ce sens, il s’agit non seulement d’une exposition exhaustive d’un des maîtres de l’Arte Povera, mais aussi l’occasion pour retrouver le rapport entre œuvre d’art et l’architecture. Valoriser au maximum les possibilités de l’architecture conçue par Mario Botta et surtout de réfléchir autour de l’idée même de sculpture : quelles sont ses possibilités aujourd’hui à travers une expérience capable de conjuguer le savoir faire de l’artiste avec la croissance de la nature, de ses arbres, de ses productions, de ses minéraux. Les analogies entre œuvre d’art et la structure interne du monde naturel sont au centre de l’attention de Giuseppe Penone. Visiter une exposition de Giuseppe Penone signifie non seulement pouvoir observer les oeuvres d’un des artistes les plus extraordinaires de la scène internationale, mais aussi réfléchir sur les possibilités de la sculpture et de ses analogies avec la façon de grandir et de se propager de la nature.

Giuseppe Penone. Scultura

19 mars — 26 juin 2016
Mart
Corso Bettini 43
38068 Rovereto (TN)
Italie

Mar – Dim 10h – 18h
Vendredi 10 – 21h
Fermé le lundi

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire