• Installation view of Joel Shapiro at the Kasmin Sculpture Garden © Joel Shapiro / Artists Rights Society (ARS), New York. Courtesy of Kasmin Gallery. Photo by Christopher Stach
  • Installation view of Joel Shapiro at the Kasmin Sculpture Garden © Joel Shapiro / Artists Rights Society (ARS), New York. Courtesy of Kasmin Gallery. Photo by Christopher Stach
  • Exposition Alexander Calder : Un inventeur radical, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 21 septembre 2018 au 24 février 2019. Copyright : © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal Crédit photo : Photo MBAM, Denis Farley
  • Exposition Alexander Calder : Un inventeur radical, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 21 septembre 2018 au 24 février 2019. Copyright : © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal Crédit photo : Photo MBAM, Denis Farley
  • Alexander Calder (1898-1976), Trois disques et le monorail d’Expo 67, photo couleur. Bibliothèque et Archives Canada, Ottawa. © 2018 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal
  • Tony Crag, Ehrenhof, Düsseldorf, Allemagne
  • Hiroshi Sugimoto, Glass Tea House Mondrian, Château de Versailles, 2018, courtesy of the artist & Pentagram Stiftung, photo ©TADZIO
  • Hiroshi Sugimoto, Glass Tea House Mondrian, Château de Versailles, 2018, courtesy of the artist & Pentagram Stiftung, photo ©TADZIO
  • Hiroshi Sugimoto, Glass Tea House Mondrian, Château de Versailles, 2018, courtesy of the artist & Pentagram Stiftung, photo ©TADZIO
pause 1/9 Photos

La sélection du mois de novembre

Actualités - 16/11/2018

Galerie Kasmin : un jardin de sculpture sur un toit
Chelsea District, New York, États-Unis

La galerie new-yorkaise Kasmin a inauguré en octobre son quatrième espace. Implanté dans le quartier de Chelsea (509 West 27th Street) et dessiné par Markus Dochantschi du studioMDA,  il allie un espace d’exposition traditionnel et un jardin de sculptures sur son toit visible depuis la High Line. Unique en son genre, le toit-jardin de la Galerie Kasmin accueillera trois expositions par an, et  actuellement y est présenté des sculptures en bronze de Joel Shapiro. Le travail de sculpture de l’artiste minimaliste américain oscille entre figuration et abstraction grâce à son utilisation de formes géométriques simples. Le temps semble suspendu, ses sculptures arrêtées dans leur dynamique, à la fois déséquilibrées et s’élevant dans les airs.

 

Tony Cragg : Outdoor Sculptures
Ehrenhof, Düsseldorf, Allemagne
Jusqu’au 10 février 2019

Depuis septembre, sont installées dans la cour de l’Ehrenhof – l’ensemble architectural regroupant les musées de Düsseldorf – plusieurs œuvres monumentales de l’artiste d’origine britannique Tony Cragg. Cragg vit et travaille depuis 1978 en Allemagne, à Wuppertal, où il a par ailleurs installé sa fondation, un immense parc de sculptures contemporaines : Skulpturenpark Waldfrieden.
Les sculptures présentées dans la cour de l’Ehrenhof témoignent de sa recherche autour de la compression et de l’expansion : des colonnes alliant forme tourbillonnante et agglomération de matières. Ces formes abstraites semblent parfois évoquer des silhouettes ou des profils de visage, tandis que l’accumulation de strates peut évoquer des formations rocheuses naturelles (ventifacts, stalagmites, etc.) ou des éléments végétaux. Tony Cragg articule son travail autour de l’exploration du matériau, ses sculptures créent un mouvement de la matière.

 

Alexander Calder : Un inventeur radical
Musée des Beaux-arts de Montréal, Canada
Jusqu’au 24 février 2019

A Montréal, on peut découvrir le deuxième plus grand stabile d’Alexander Calder, Trois disques (1967), symbole du progrès technique et du travail de l’humanité. Le musée des Beaux-arts de la ville consacre à l’artiste sa première grande rétrospective au Canada, exposition qui sera ensuite présentée dans d’autres institutions (dont  la National Gallery of Victoria à Melbourne, Australie).  Avec quelques 150 œuvres et documents, dont certaines œuvres rarement ou jamais exposées et d’autres restaurées pour l’occasion, l’exposition « Alexander Calder : un inventeur radical »  illustre la diversité du travail plastique de Calder –  peinture, sculptures en fil de fer, stabiles, mobiles, bijoux, etc. – et le caractère particulièrement innovant de ses œuvres et de sa démarche. Chaque jour, à 14h, un régisseur met en mouvement les mobiles de Calder.

 

Glass Tea House Mondrian, Hiroshi Sugimito et Tomoyuki Sakakida
Château de Versailles, France
Jusqu’au 17 février 2019

Artiste japonais né en 1948, Hiroshi Sugimoto est l’invité 2018 du Château de Versailles, à l’occasion de sa onzième exposition d’art contemporain. Artiste pluridisciplinaire, Hiroshi Sugimoto déploie dans plusieurs espaces du Domaine du Trianon des installations qui font dialoguer personnages du passé et temps présent.

Au centre du Bassin du Plat Fond, Sugimoto réinstalle la Maison de thé Mondrian, sa toute première œuvre architecturale, précédemment montrée à Venise dans le cadre de la Biennale d’architecture. Ce cube en verre, inspiré par les principes édictés au Japon au XVIe siècle par le maître de thé Sen no Rikyu, est entièrement transparent. Articulant ses œuvres autour de dualités, Sugimoto joue ici entre intérieur et extérieur, mystère et spectacle, légèreté et gravité, eau et terre, tradition et modernité. Élevée au rang d’art, la cérémonie du thé japonaise se déroule sous les yeux du public observant depuis l’extérieur, à travers les murs de verre, alors que seul deux personnes peuvent être présentes à l’intérieur, avec le maître du thé.

 

Thaïland Biennale
Province de Krabi, Thaïlande
Jusqu’au 28 février 2019

La toute première biennale d’art contemporain de Thaïlande a été inaugurée début novembre 2018. Pour cette première édition, les organisateurs ont choisi de s’implanter dans la province de Krabi, sur la côte sud-ouest du pays, et de privilégier les œuvres d’art en extérieur, le cadre naturel offrant déjà matière à s’émerveiller : immenses plages, îles verdoyantes au large, falaises et montages. Le commissaire de la biennale Jiang Jiehong déploie un parcours en plein air intitulé « Edge of the Wonderland » (aux frontières du Pays imaginaire), se référant aussi bien à la littérature occidentale qu’aux mythes asiatiques. L’artiste Wang Wei installe sur une plage une mosaïque à dominante bleue qui dessine les flots et vagues de l’océan ; No Sunrise No Sunset, fruit d’une collaboration entre l’artiste Kamin Lertchaiprasert et l’architecte Suriya Umpansiriratana, est une construction perchée au bord d’une falaise dont la surface réfléchit, au cœur du paysage environnant, une sculpture de Yai Sa, personnage de légende qui attend le retour de son aimé ; Guiseppe Penone propose une installation de pierres et d’arbres (Alberi e Pietre), dans la lignée de ses premières expérimentation de 1969.