• Stephanie Cardon, Beacon, 2015. Photo : dominique haim.
  • Dorothy Dehner, Fortissimo, 1993. photo : dominique haim
  • Ursula von Rydingsvard, Elegantka, 2010. photo : dominique haim
  • Terence Koh, Children of the Corn, Totem Pole, Hall Collection. photo : dominique haim
  • Terence Koh, Children of the Corn, Totem Pole, Hall Collection. photo : dominique haim
  • Dewitt Godfrey, Lincoln, 2012 photo : dominique haim
  • fritz horstman, fromwork for a spiral movement, 2016. commande réalisée pour la deCordova Biennial de 2016. photo : dominique haim
  • George Rickey, Three Lines, 1966, collection deCordova, don de l'artiste. photo : dominique haim
  • Antony Gormley, Reflection II, 2008 photo : dominique haim
  • John Raimondi, Lupus, 1985, bronze. photo : dominique haim
pause 1/10 Photos

Le musée et parc de sculptures deCordova

Destinations - 24/02/2017 - Article : Dominique Haim - Photos : Dominique Haim

C’est par une belle journée d’automne où les feuillages nous éblouissent de leurs couleurs éclatantes, que nous partons à la découverte du musée et parc de sculptures deCordova, situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Boston (Nouvelle-Angleterre, Etats-Unis).
Le musée et parc de sculptures deCordova doit sa création à l’homme d’affaires bostonien Julian de Cordova (1851-1945). À la fin des années 1930, de Cordova, qui était aussi un grand amateur d’art et un collectionneur dévoué, lègue sa demeure ainsi que sa collection à la ville de Lincoln (Massachusetts, États-Unis), dans le but de continuer à partager son héritage avec le public après sa mort. Depuis sa rénovation dans les années 1950, visant à créer un centre d’art dédié aux artistes contemporains de la Nouvelle-Angleterre, les expositions s’enchaînent. Le musée organise également une biennale d’art contemporain, la deCordova New England Biennial, qui était en cours lors de notre visite.
Dès l’entrée, un kiosque d’accueil très contemporain donne le ton, et nous découvrons les premiers artistes : Richard Long, Dan Graham, Jim Dine, Ursula von Rydingsvard ou encore Jaume Plensa.
Parmi la soixantaine d’œuvres exposées dans le parc, une trentaine environ fait partie de la collection permanente, constituée pour la plupart de dons des artistes au musée. Les autres sont des acquisitions récentes ou des prêts de galeries ou de particuliers.
Au bord du Lac Flint (Flints Pond), le parc de sculptures d’environ 12 hectares encercle une colline au sommet de laquelle se situe le musée. Les œuvres, pour la plupart de dimensions monumentales, sont à découvrir dans un paysage qui passe d’une forêt entretenue à des pelouses manucurées aux beaux arbres centenaires.
Dans un décor de nouvelle Angleterre, à peine  à 40 minutes de Boston, une visite qui sera toujours pleine de surprises même en plein hiver sous la neige.

Musée et parc de sculptures deCordova
51 Sandy Pond Rd,
Lincoln, MA 01773,
Etats-Unis
LOCALISER SUR LA CARTE

Eté
Ouvert tous les jours de 10h à 17h
Hiver
Mercredi – Vendredi 10h à 16h
Samedi – Dimanche 10 h à 17 h

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire