• école édouart-herriot, classes de CE1-CE2 d'Ana Arreguy, Anna Cardonne et Fabienne Foubert, L'arbre des émotions, 2017, bois, pneus et matériaux divers, 200 x 150 cm
  • école édouart-herriot, classes de CE1-CE2 d'Ana Arreguy, Anna Cardonne et Fabienne Foubert, L'arbre des émotions, 2017, bois, pneus et matériaux divers, 200 x 150 cm
  • école édouart-herriot, classes de CE1-CE2 d'Ana Arreguy, Anna Cardonne et Fabienne Foubert, L'arbre des émotions, 2017, bois, pneus et matériaux divers, 200 x 150 cm
  • école jules-ferry, classe de CE1 de Véronique Burgalat, invitation au voyage, matériaux divers, 250 x 250 com, 2017
  • école justin-larrebat, classe de CE1 de Chrystèle Jauniau, la valise-fenêtre, bois et matériaux divers, 150 x 180 cm, 2017
  • école jules-ferry, classe de CE1 de Fabienne Corrihons, le bateau-poule, bois et matériaux divers, 250 x 250 cm, 2017
  • école justin-larrebat, classe de CE1 d'Isabelle Gelly-Artiaga, le petit migrateur, plaques carlène et matériau vinyle, 140 x 300 cm, 2017
  • école jean-jaurés, classe de CP - CE1 de Caroline Claudel et Hélène Harosteguy, L'oiseau-phare, matériaux divers, 250 x 70 cm, 2017
  • &cole évariste-galois, classe de CM1 et CM2 de Paskale Sagardoy et mélanie samagaio, le makil'art, bois et matériaux divers, 200 x 80 cm, 2017
  • &cole évariste-galois, classe de CM1 et CM2 de Paskale Sagardoy et mélanie samagaio, le makil'art, bois et matériaux divers, 200 x 80 cm, 2017
  • &cole évariste-galois, classe de CM1 et CM2 de Paskale Sagardoy et mélanie samagaio, le makil'art, bois et matériaux divers, 200 x 80 cm, 2017
  • &cole évariste-galois, classe de CM1 et CM2 de Paskale Sagardoy et mélanie samagaio, le makil'art, bois et matériaux divers, 200 x 80 cm, 2017
  • école sutar, classe de CE1-CE2 et CM1-CM2 d'émile dunate et marie-pierre moulié, l'avion valise, matériaux divers, 180 x 350 cm, 2017
pause 1/14 Photos

La Petite Littorale #1

Actualités - 27/07/2017 - Article : Barbara Fecchio - Photos : Barbara Fecchio

Jusqu’au 26 août 2017, au Parc écologique Izadia à Anglet (Côte basque), se déroule La Petite Littorale. Projet artistique conçu par la Direction de la Culture de la Ville d’Anglet et Jean-Philippe Mercé, Conseiller pédagogique départemental en Arts Visuels (Education Nationale), il a été entièrement réalisé par des élèves de primaire et des lycéens des établissements Angloys. L’exposition sera visible à l’intérieur du parc jusqu’à la fin du mois d’août.

Le littoral basque est un terrain de jeu très prisé par les acteurs culturels et touristiques du territoire. Un endroit d’attraction par sa beauté époustouflante, mais aussi de recherche et questionnement lié à un environnement si fragile et délicat. La Littorale, biennale internationale d’art contemporain d’Anglet-Côte Basque, s’inscrit dans ce territoire depuis déjà six éditions, en présentant des œuvres en plein air, le long de la côte, dans le Parc écologique Izadia et à la Chambre d’Amour. 2017 est l’année de « pause » entre les deux biennales, mais le Service Culture de la ville a souhaité mettre en place un projet artistique en alternance : La Petite Littorale.
Première expérience de ce genre en France, La Petite Littorale est une biennale d’art contemporain conçue par dix classes élémentaires d’Anglet et deux classes du lycée Cantau. Encadrés pendant environ douze mois par le collectif d’artistes art nOmad et une équipe d’enseignants, les élèves de CE1, CE2 et CM1(respectivement 7 ans, 8 ans et 9 ans) ont eu l’opportunité de s’essayer à tous les métiers du monde de l’art : commissaire d’exposition, chargé de production, médiateur, chargé de communication, artiste… Ils ont participé à toutes les étapes du projet et ont donné vie à un parcours de dix œuvres à l’intérieur du parc Izadia. Voyage, voyages est le thème de cette première édition, en écho avec l’actualité et le territoire.

Dès l’entrée, on lit « la surprise », « la joie » dans des petits bouts de papier plastifiés qui sont accidentellement tombés sur la pelouse de l’Arbre des émotions (Classe de CE1-CE2 d’Ana Arreguy, École Édouard-Herriot). Le vent, probablement. Un arbre qui explore les émotions humaines à travers des mots, des formes, des images et des couleurs qui font de chaque feuille et de chaque fleur un univers à part entière.
Dans toute l’exposition, il y a de nombreuses références au monde animal – on y retrouve un oiseau migrateur, un bateau-poule, un oiseau-phare – et des transports – bateaux, avion, pieds. Mais qui parle de voyage, parle aussi de bagages. La Valise-fenêtre (Classe CE1 de Chrystèle Jauniau, École Justin-Larrebat) nous invite à regarder à travers cette énorme valise « vide » aux bords très colorés. Un vide qui laisse place à nos souvenirs, nos expériences, nos projections.
N’allez pas là ou le chemin peut mener… Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace ! Voici ce qu’on lit sur la porte de Le Makil’art, une œuvre du parcours réalisée par les élèves de CM1-CM2 de Paskale Sagardoy et Mélanie Samagaio, de l’École Évariste-Galois. Une invitation à ne pas suivre les chemins battus mais plutôt de partir à la découverte de l’inconnu. Semelles, pelotes, dessins, photos, paroles, plumes et objets de consommations les plus variés : les écoliers ont pris une liberté sans limite dans le choix des composants de cette installation qui accompagne les bords d’un chemin plein de surprises et de questionnements.

Parc écologique Izadia
La Barre
297 Avenue de l’Adour
64600 Anglet

Période d’ouverture
Du 1er avril au 5 novembre.
Ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi.
Ouvertures exceptionnelles en soirée en période estivale.

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire