Sol LeWitt au jardin

Œuvres - 15/01/2015 - Article : Mathilde Simian

Pour ceux qui connaissent l’artiste conceptuel américain Sol LeWitt (1928-2007), ses peintures murales et ses sculptures (qu’il préférait appeler « structures »), composées de séries et de combinaisons rigoureuses d’éléments géométriques, l’œuvre installée depuis 2012 à Philadelphie (Etat de Pennsylvanie, Etats-Unis) a de quoi surprendre – elle est d’ailleurs unique dans l’œuvre de l’artiste.

Conçue par LeWitt en 1981 suite à une commande du Fairmount Park Art Association (aujourd’hui l’Association for Public Art de Philadelphie), Lines in Four Directions in Flowers a finalement été installée trente ans plus tard par le Philadelphia Museum of Art (PMA) à l’emplacement initialement prévu par l’artiste, à côté du jardin de sculptures du musée.

Si l’œuvre est structurée selon un schéma géométrique très précis, caractéristique du travail de LeWitt, ce qui étonne, c’est le matériau choisi pour la mettre en œuvre : le végétal et tout ce qu’il implique d’inattendu et d’incontrôlable.

Cette installation, qui investit un périmètre de 1600 m2, est en effet composée de quatre parterres carrés de dimensions identiques mais de couleurs et de motifs différents, rendus visibles par plus de sept mille plantations de fleurs et plantes vivaces. Pour décrire son projet, LeWitt ne donnera que les instructions suivantes :

“Planter des fleurs de quatre couleurs différentes (blanc, jaune, rouge et bleu) sur quatre parterres rectangulaires de taille égale, selon quatre axes (vertical, horizontal, diagonal droit et diagonal gauche), entourés de haies vivaces d’environ 60 cm de hauteur. En hiver les rangées garderont leur orientation linéaire ; en été les fleurs apporteront la couleur. Un botaniste sera chargé du choix des plantes, de leur taille, de leur espacement, ainsi que des détails quant à leur plantation, et leur entretien sera confié à un jardinier. »

L’interprétation et l’exécution de ces instructions pour le moins minimales et du dessin qui les accompagne ont été ainsi confiées à OLIN, un bureau de paysagistes américains rompus aux projets alliant art et nature – OLIN a notamment conçu les jardins de sculptures du Getty Center à Los Angeles, de la National Gallery of Arts à Washington ou du PMA à Philadelphie.

Afin de rester au plus près des intentions de LeWitt, les paysagistes, en collaboration avec l’équipe du PMA, ont choisi d’utiliser un algorithme informatique leur permettant de sélectionner et d’ordonner les fleurs à planter selon leur couleur, leur taille et leur période de floraison. Ils expliquent ce choix :

“Pour cette œuvre, l’application des règles strictes d’un algorithme nous semblait en accord parfait avec la notion d’art conceptuel de LeWitt et particulièrement adaptée à la création de variantes au sein d’une structure rigide. »

La liste des plantes choisies ainsi qu’une reproduction du dessin de LeWitt pour ce projet et les images de sa réalisation sont disponibles sur le site du PMA. Initialement installée pour deux ans, cette œuvre à la croisée du jardin à la française et de l’art minimaliste sera encore visible cette saison, profitons-en.

Infos :

Sol LeWitt
Lines in Four Directions in Flowers
Plantations de fleurs, haies vivaces, chemins de gravier.
Une commission de 1981 du Fairmount Park Art Association. Réalisée par le Philadelphia Museum of Art en 2012 en partenariat avec le Philadelphia Parks & Recreation
Exécution : OLIN
Mise en œuvre et maintenance : Groundswell Design Group, LCC

Adresse
William M. Reilly Memorial, Fairmount Park, à côté du Anne d’Harnoncourt Sculpture Garden du Philadelphia Museum of Art
2600 Benjamin Franklin Parkway
Philadelphia, PA 19130
Etats-Unis

Références horticoles
www.philamuseum.org

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire