• Carmelo GIAMMELLO, Planetario — via Roma
  • Marco GASTINI, L’energia che unisce si espande nel blu — Galleria Umberto
  • Mario Merz, Il volo dei numeri — Mole Antonelliana, © Adagp, Paris, 2017
  • daniel buren, tappeto volante — piazza Palazzo di Città
  • Giulio Paolini, Palomar — via Po
  • Giulio Paolini, Palomar — via Po
  • mario molinari, concerto di parole
  • Nicola De Maria, regno dei fiori: nido cosmico di tutte le anime
  • Francesco CASORATI, Volo su… — via Garibaldi
  • Jennifer Steinkamp, Winter Fountains, 2017
  • Jennifer Steinkamp, Winter Fountains, 2017
  • Spencer Finch, Great Salt Lake and Vicinity, 2017
pause 1/12 Photos

La sélection de décembre

Actualités - 01/12/2017 - Article : Barbara Fecchio

Les expositions, sorties, actualités Sculpture Nature du mois de décembre.

Subarnarekha (La ligne d’or)
Hemali Bhuta
CIAP Centre International d’Art et du Paysage, Île de Vassivière (France)
Vernissage samedi 2 décembre 2017
Jusqu’au 11 mars 2018
Durant trois mois de résidence au CIAP Centre International d’Art et du Paysage (Île de Vassivière, France), l’artiste indienne Hemali Bhuta s’est intéressée à l’exploitation minière, plus particulièrement aurifère, en Limousin. L’exposition présentera le fruit de cette résidence. L’artiste est notamment connue pour Speed Breakers (2012), une installation au Yorkshire Sculpture Park (Royaume-Uni). Dans cette œuvre remarquable, plusieurs moulages en bronze de branches de hêtre sont discrètement installées sur un chemin de randonnée, à même le sol, parfois cachés par le feuillage ou la neige. Une invitation pour les flâneurs à ralentir leur marche.

Luci d’artista
Turin (Italie)
Jusqu’au 14 janvier 2018
Depuis déjà vingt ans, de fin octobre à mi-janvier, la ville de Turin se transforme en musée à ciel ouvert. Vingt-cinq œuvres d’art contemporain, qui ont pour point commun la lumière, sont installées dans les rues et les piazze du centre historique et des quartiers limitrophes, et illuminent la ville dès la tombée de la nuit. Rebecca Horn, Jeppe Hein, Mario Merz, Daniel Buren figurent parmi les noms les plus connus. Attendez-vous à être surpris à chaque coin de rue !

Winter Fountains
Jennifer Steinkamp
Benjamin Franklin Parkway, Philadelphia (Etats-Unis)
À partir du mois de décembre, l’artiste américaine Jennifer Steinkamp investit plusieurs espaces de la ville de Philadelphie (Etats-Unis) avec quatre installations monumentales : des dômes en fibre de verre sur lesquels seront projetées des images créées par l’artiste à partir des recherches scientifiques de Benjamin Franklin sur l’électricité. À contempler chaque soir, du coucher de soleil jusqu’à minuit.
> La carte des Winter Fountains : Aviator Park, Rodin Museum, Park Towne Place et Spring Garden Triangle.

Whiteout
Erwin Redl
Madison Square Park, New York (Etats-Unis)
Jusqu’au 25 mars 2018
Depuis quelques semaines, deux tapis de lumière attirent l’attention des passants du Madison Square Park. Il s’agit de Whiteout, une installation de neuf cent sphères de lumière LED blanche, conçue par l’artiste autrichien Erwin Redl. Les ampoules, alignées et suspendues au ras du sol sur une structure en acier, forment deux étendues lumineuses mises en mouvement selon un algorythme. Les motifs cinétiques se répètent en boucle, renvoyant à un monde entre le réel et l’onirique.
L’installation accompagnera le parc pendant tout l’hiver, jusqu’à fin mars.

Great Salt Lake and Vicinity
Spencer Finch
Utah Museum of Fine Arts
Depuis 1970, le Grand Lac Salé (Utah, Etats-Unis) est devenu un des espaces naturels les plus photographiés au monde, grâce à Spiral Jetty (1970), l’œuvre de Land Art de Robert Smithson située sur les bords du lac à Rozel Point. À environ deux heures de voiture, se trouve le Utah Museum of Fine Arts, le musée des beaux arts de Salt Lake City, qui depuis cet été accueille Great Salt Lake and Vicinity (2017), une œuvre in situ de l’artiste américain Spencer Finch. L’artiste a créé une série d’échantillons Pantone à partir des couleurs du lac et son environnement. Le résultat de cette recherche, une longue ligne de vignettes de couleurs, est installé le long du mur du hall d’entrée, le G. W. Anderson Family Great Hall, et répertorie toutes les nuances de couleur que l’artiste a repéré durant un voyage autour du lac, indiquant pour chacune sa provenance : une écorce d’arbre, une algue, le plumage d’un oiseau…

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire