• Liliana Motta,Dehors, 2017. Installation paysagère sur l'Ile de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap. © Liliana Motta / Cnap / Photo : Aurélie Mole
  • Rachel Whiteread, Chicken Shed, 2017, béton, 2160 x 2290 x 2780 mm. Courtesy l'artiste © Rachel Whiteread. Photo: © Tate
  • Installation image: Toby Ziegler, Slave, 2017 © New Art Centre
  • Robert Irwin, untitled (dawn to dusk), 2016. installation exterior, 2016. Collection permanente, The Chinati Foundation, Marfa, Texas. Photo by © Philipp Scholz Rittermann, courtesy of the Chinati Foundation. © 2017 Robert Irwin / Artists Rights Society (ARS), New York. © Adagp, Paris, 2017
  • Loris Cecchini, Waterbones (Sensitive Chaos), 2016 - Courtesy GALLERIA CONTINUA, San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana © Oak Taylor Smith
pause 1/5 Photos

La sélection d’octobre

Actualités - 03/10/2017 - Article : Barbara Fecchio

Colloque : L’art dans l’espace rural
Centre International d’Art et du Paysage (Île de Vassivière, France)
Du 13 au 15 octobre 2017
Dans le cadre de l’exposition Transhumance, le CIAP organise un colloque de trois jours autour des enjeux de la création contemporaine dans l’espace rural. Les thématiques abordées durant le week-end : renouveler le modèle du parc de sculptures, créer avec les enjeux contemporains du monde rural et identifier les spécificités de l’art dans l’espace rural.

Rachel Whiteread
Tate Britain (Londres, Angleterre)
Jusqu’au 21 janvier 2018
La Tate Britain met à l’honneur l’artiste britannique Rachel Whiteread avec une exposition qui retrace sa carrière, de ses premières sculptures datant de 1988 jusqu’à Chicken Shed, une nouvelle installation monumentale en béton, située à l’extérieur du musée. Une occasion pour découvrir le travail d’une des sculptrices contemporaines britanniques les plus importantes, qui fut aussi la première femme à obtenir le fameux Turner Prize en 1993.

https://www.youtube.com/watch?v=h3BqweEOGm4

Vision. Creation. Obsession
Henry Moore
Arp Museum (
Remagen, Allemagne)
Jusqu’au 7 janvier 2018
« Tout ce que je fais, je l’envisage à échelle monumentale. » Henry Moore
Le Arp Museum fête ses dix ans avec une exposition de l’artiste britannique Henry Moore. Le projet se déploie à l’extérieur du musée — sur les quais du Rhin ainsi que dans le parc adjacent au fleuve — et s’étend jusqu’aux salles d’exposition où seront présentées des œuvres de dimensions monumentales.

Slave
Toby Ziegler
New Art Centre (
Salisbury, Angleterre)
Jusqu’au 26 novembre 2017
Peintre et sculpteur, Toby Ziegler développe un travail artistique entre forme classique et manipulation numérique de l’image. À l’aide de logiciels, il travaille, transforme et manipule les images jusqu’à en perdre leur forme d’origine et les faire devenir autre chose. Plus particulièrement pour la sculpture, il entame sa recherche avec des reproductions 3D numérique, pour ensuite créer une maquette souvent en carton, bois ou aluminium. Le corpus d’œuvres présenté dans Slave n’échappe pas à ce modus operandi, grâce à l’utilisation d’imprimantes 3D. Fruit d’une recherche de trois ans, les œuvres font ouvertement référence au travail d’Henri Matisse.

Bridget Riley
Chinati Foundation (Marfa, Texas, Etats-Unis)
À partir du 6 octobre, jusqu’à fin 2019
Depuis sa première peinture murale réalisée en 1983 dans les couloirs du Royal Liverpool Hospital, Bridget Riley continue à explorer cette technique sur les murs de nombreux musées et galeries en Europe et aux Etats-Unis. Le mural, qui couvre presque la totalité de l’enceinte de la fondation Chinati, sera le plus grand jamais réalisé. Comme son nom l’indique, Wall Painting, Royal Liverpool Hospital 1983–2017, ce nouveau travail est un trait d’union avec son premier wall painting.

Continua Sphères ENSEMBLE
Le 104 (Paris, France)
Jusqu’au 19 novembre 2017
Inviter un public le plus large possible à la rencontre de l’art contemporain est une des missions principales du 104 et de la Galleria Continua. Pour fêter ce double anniversaire — les 10 ans de l’ouverture de la galerie aux Moulins (région parisienne) et de l’exposition annuelle Sphères — le 104, en collaboration avec des galeries et des fondations, propose une sélection d’artistes internationaux et d’œuvres rarement présentées en France. Pour reprendre les mots de José-Manuel Gonçalvès, directeur du 104 et commissaire de l’exposition, « La réunion des galeristes et des fondations participants souligne à quel point une fédération complice peut abattre les positions de repli et annoncer une alliance née d’une amitié et d’une impulsion, dont l’art sait être le point de départ. »

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire