• Jyll Bradley, Dutch/Light (for Agneta Block) (2017), copyright the artist, Photo: © Nick Turpin
  • © Do Ho Suh, Bridging Home, London (2018), courtesy of the artist; Lehmann Maupin, New York, Hong Kong and Seoul; Victoria Miro, London/Venice, photography by Gautier Deblonde
  • Kevin Francis Gray, Reclining Nude I (2016), courtesy of KFG Studio, Photo: © Nick Turpin
  • Michael Lyons, ‘Stagnight’, (1985), kindly loaned by Michael Lyons, Photo: © Nick Turpin
  • Leo Fitzmaurice, Arcadia, (2019), copyright the artist; courtesy of The Sunday Painter, Photo: © Nick Turpin
  • Nancy Rubins, Crocodylius Philodendrus, (2016-17), © Nancy Rubins, Photo by Lucy Dawkins, Courtesy of the artist and Gagosian
  • Salvatore Arancio, It Was Only a Matter of Time Before We Found the Pyramid and Forced it Open, (2017), courtesy of the artist and Federica Schiavo Gallery, Photo: © Nick Turpin
  • Nina Saunders, Abstract Mass, (2008), image copyright the artist, courtesy of New Art Centre, Roche Court Sculpture Park, Photo: © Nick Turpin
  • Lawrence Weiner, WITHIN A REALM OF RELATIVE FORM A PURSUIT OF FORM AN ESSENTIAL COMPRESSION OF A FORM AN ESSENTIAL EXPANSION OF A FORM A DEGRADATION OF A FORM AN OBJECTIFICATION OF WHICHSOEVER FORM ALL TOGETHER NOW, Courtesy of the artist and Lisson Gallery, © 2019 Lawrence Weiner / DACS, London. Photo: © Nick Turpin
  • Patrick Tuttofuoco, The Source, (2017), courtesy of the artist, OGR - Officine Grandi Riparazioni and Federica Schiavo Gallery, Photo: © Nick Turpin
  • Shaun C Badham, I’M STAYING (2014), copyright the artist, courtesy of Bristol Biennial and l’étrangère
  • Marisa Ferreira, Series Industrial Windows I, (2018), copyright the artist, Photo: © Nick Turpin
  • Jennifer Steinkamp, Botanic (2019), Courtesy the artist and Lehmann Maupin, New York, Hong Kong and Seoul
  • Nathan Coley, The Same for Everyone (2017), copyright the artist, Photo: © Nick Turpin
  • Juliana Cerqueira Leite, Climb (2011), copyright the artist, courtesy of TJ Boulting, Photo: © Nick Turpin
  • Clare Jarrett, Sari Garden (2018), copyright the artist © Patrick Sutherland
  • Reza Aramesh, Site of the Fall - study of the renaissance garden: Action 180: At 9:15 am Sunday 28 May 1967 (2016), Image courtesy of the artist. Kindly loaned by the Kamel Lazaar Foundation
  • Elisa Artesero, The Garden of Floating Words (2017), courtesy of the artist, Photo: © Nick Turpin
pause 1/18 Photos

Sculpture in the City 2019
Londres

Actualités - 08/07/2019

Sculpture in the City, le programme d’art public qui s’installe tous les ans au milieu des buildings de la City de Londres, a ouvert ses portes le jeudi 27 juin 2019, célébrant ainsi sa neuvième édition. Cette année le parc de sculptures en plein air du Square Mile accueille dix-neuf œuvres d’art parmi lesquelles une nouvelle œuvre de Jonathan Trayte qui sera révélée au public à l’automne 2019.

Cette exposition comprend des œuvres d’artistes de renommée internationale comme Nathan Coley, Jennifer Steinkamp, Nina Saunders et Lawrence Weiner. Les œuvres sont exposées à proximité des immeubles les plus connus de la City, tels que 30 St Mary Axe (le Gherkin), le Leadenhall Building (le Cheesegrater), ainsi qu’au sein de nouveaux espaces publics ouverts cette année, dont le St Mary Axe et le Aldgate Square.

Pour la neuvième édition de Sculpture in the City, les œuvres sont installées sur l’ensemble de la zone « Sculpture in the City » (un triangle délimité par Bishopgate, Fenchurch Street et Bevis Marks), et sont très variées, tant par leurs formes et leurs tailles que par les matériaux utilisés. Dans l’édition de cette année, on retrouve également des œuvres de la huitième édition, dont Bridging Home, London (2018) de Do Ho Suh, une commande doublée de Art Night et de Sculpture in the City, Crocodylius Philodendrus (2016-2017) de Nancy Rubins, Sari Garden (2018) de Clare Jarrett, Leite’s Climb (2011) de Juliana Cerqueira, et I’M STAYING (2014) de Shaun C Badham.

Sculpture in the City a établit un rapport avec de nombreuses personnes vivant et travaillant à la City, ainsi qu’avec ses visiteurs. Pendant ces neuf dernières années, Sculpture in the City s’est fait remarquer en parvenant à réunir des artistes reconnus internationalement et des stars montantes et à les présenter à un public plus large. En juxtaposant les œuvres et les immeubles du Square Mile, cette exposition en plein air ne fait pas qu’enrichir le quotidien des personnes qui travaillent dans la City mais elle attire également des visiteurs en quête de culture dans un des plus anciens quartiers de la ville.

Graham Packham, président du comité pour la culture, le patrimoine et les bibliothèques de la City of London Corporation, explique : « Sculpture in the City a un grand succès auprès des travailleurs, des résidents et des visiteurs qui apprécient de pouvoir dialoguer et de se voir interpellés par des œuvres créées par des artistes connus dans le monde entier. Le partenariat solide et la relation de confiance qui se sont formés entre la City of London Corporation, le monde de l’art, et les entreprises locales sont la clé de la continuité de son succès. Le soutien de la City Corporation pour Sculpture in the City souligne notre engagement quant à la promotion des arts et de la culture au sein de cette zone historique unique de Londres. »

Jusqu’en avril 2020.
#sculptureinthecity
www.sculptureinthecity.org.uk

*Source: press release

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire