Recherche

Résultat(s) de recherche pour : Borrando la Frontera

...portion de la frontière pour réaliser Borrando la Frontera (Effacer la frontière). En choisissant un coloris de peinture assorti au ciel californien, elle a peint la barrière, avec l’aide de bénévoles, sur une étendue de 10 mètres et, par un effet d’optique, l’a fait...

...le cadavre de la mort, de la putréfaction, de la larve nécrotique qui défèque pour nourrir la terre. Le corps devient plante, qui devient fruit, qui devient aliment, puis à nouveau mort : sexe, fluides et nécrose, le cycle sadique de la nature que Rousseau n’a pas su voir et que Sade a...

...au service de l’art. Que signifie tout cela à la lumière de l’héritage qu’a laissé l’artiste dans un monde qui est de plus en plus, pour ne pas dire irrémédiablement, en accord avec sa voix prophétique de visionnaire esthétique et d’anticipateur moral d’un paysage en voie...

...la vie ; de larges peintures se détachent du plan de la toile pour sculpter la mort et la décomposition. Certaines œuvres sont particulièrement intéressantes qui dérivent de la technique qu’il a inventée, le Dé-Collage – où l’art est simultanément produit de la construction et de...

...pour l’obscurité intérieure du corps et pour la relation de ce dernier avec son environnement : le corps en tant qu’espace et le corps dans l’espace. Pour citer Gormley : « Il n’y a pas de sujet tant que l’observateur n’est pas présent et ne commence à s’impliquer. »...

...de métal mesurées en fonction de leur relation à la typographie. Les plaques, qui s’élèvent à 14,7 mètres et 16,7 mètres au-dessus du sol, s’alignent en hauteur les unes avec les autres et avec les plateaux de gypse qui les entourent de chaque côté. Malgré la grande distance...

...délibérément discréditer les notions de classe et la noblesse de l’histoire. Cela m’attriste de l’écrire, mais il s’agit ici d’un monument commémoratif de notre temps. Même si la tête est fragmentée au point d’en devenir une absurdité symptomatique, et même si nous...

Forces contraires - 30/07/2019
Rachel Labastie en conversation avec Marie-Laure Bernadac lors des Portes Ouvertes du jardin de sculptures La Petite Escalère, été 2019. 

...pour autant qu’elle y soit enracinée, ou que la place de ses œuvres au sein de sa relation personnelle à l’art discrédite l’immédiateté de notre ressenti face à son œuvre. Il s’agit plutôt de savoir si des formes aussi simplifiées parviennent à maintenir la curiosité...

...Carrare, dans l'atelier des frères marbriers Poletti e Ghio, durant la phase de réalisation et de finition de Venus, puis à La Petite Escalère pour l'installation de l'œuvre dans le jardin. La Petite Escalère lpe-jardin.org