• Ursula von Rydingsvard, Collar with Dots, 2008; Cedar and pigment, 9 ft. 7 in. x 11 ft. 5 in. x 7 ½ in.; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Carlos Avendaño
  • Ursula von Rydingsvard, SCRATCH II, 2015; Cedar and graphite, 10 ft. 1 in. x 6 ft. 3 in. x 4 ft. 11 in.; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Carlos Avendaño
  • Ursula von Rydingsvard, Ocean Floor, 1996; Cedar, graphite, and cow intestines, 3 x 13 x 11 ft.; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Carlos Avendaño
  • Ursula von Rydingsvard, For Natasha, 2015; Cedar and graphite, 9 ft. 1 in. x 6 ft. 7 in. x 3 ft. 6 in.; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Michael Bodycomb
  • Ursula von Rydingsvard, Zakopane, 1987; Cedar and paint, 11 ft. 6 in. x 22 ft. x 3 ft.; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Carlos Avendaño
  • Ursula von Rydingsvard, little nothings, 2000–15; Items including cedar objects, drawings on paper, copper wires, photographs, tools, threads, and lace, dimensions variable; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Carlos Avendaño
  • Ursula von Rydingsvard marking cedar, 2007; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Zonder Titel
  • Ursula von Rydingsvard applying graphite through perforated plastic on for Staś (2011–17); © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Morgan Daly
  • Ursula von Rydingsvard [center] surrounded by studio assistants [left to right: Morgan Daly, Sean Weeks-Earp, Ted Wade Springer, and Francisco Ruben Muñoz] in front of Bowl with Folds (1998–99), Detroit, 2017; © Ursula von Rydingsvard, Courtesy of Galerie Lelong & Co.; Photo by Kevin Silary
pause 1/9 Photos

Ursula von Rydingsvard: The Contour of Feeling

Actualités - 18/04/2019

Cette exposition phare de sculptures monumentales d’Ursula von Rydingsvard (née en 1942 à Deensen, Allemagne) révèle le procédé par lequel l’artiste extériorise ses idées et ses émotions en leur donnant forme visuellement. Ses sculptures de cèdres, expressives, s’accompagnent d’explorations poétiques en papier, cuir, lin, et autres matériaux organiques. The Contour of Feeling se concentre plus particulièrement sur son travail depuis l’an 2000 et constitue la plus ambitieuse présentation de l’œuvre de von Rydingsvard aux Etats-Unis, ainsi que sa première exposition en solo à Washington, D.C.

Fille d’un graveur sur bois et issue d’une longue lignée de paysans, von Rydingsvard a passé plusieurs années de son enfance dans les cabanes en bois de camps de refugiés en Allemagne à la fin de la seconde guerre mondiale. Ses œuvres offrent de subtiles références biographiques, religieuses, et culturelles, tout en restant délibérément abstraites et évocatrices. 

Chacune de ses sculptures monumentales implique un processus laborieux mais néanmoins intuitif qui peut durer près d’un an. Equipées de matériel de protection et maniant un équipement lourd, von Rydingsvard et son équipe scient, coupent, collent et marquent les œuvres au graphite avant d’enfin les assembler.  Ces œuvres, tantôt s’étalant à même le sol, tantôt imposantes structures verticales ou larges constructions murales, inspirent émerveillement et introspection. *

*Source : nmwa.org

The Contour of Feeling
Du 22 mars au 28 juillet, 2019
National Museum of Women in the Arts
1250 New York Ave NW
Washington, D.C. 20005

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire