• Andy Goldworthy, Projects, Editions Abrams, 368p, illustrations couleur, version anglaise, 2017
  • Bernard Blistène, César, Catalogue de l’exposition ( Centre Georges Pompidou 13/12/2017 – 26/03/2018 ), Editions Centre Georges Pompidou, 256p, illustrations couleur, 2017.
  • Thierry Davila, Erik Verhageb, Venet, Sculpture, Editions du Regard, 255p, 240 illustrations, 2017
  • Sous la direction de la Kunsthalle Rostock, Chiharu Shiota, Under the skin, Editions Hatje Cantz, 240p, relié, version anglaise et allemande, 2017
  • Sous la direction de la Kunsthalle Rostock, Chiharu Shiota, Under the skin, Editions Hatje Cantz, 240p, relié, version anglaise et allemande, 2017
  • Collectif, Bourdelle et l’antique. Une passion moderne. Catalogue de l’ exposition, Musée Bourdelle (4/10/2017- 4/02/2018), Editions Paris-Musées, 224p, 180 illustrations, relié, 2017
  • Catherine Grenier, Alberto Giacometti, Editions Flammarion, collection « Grandes biographies », 352p, 2017.
  • Collectif, Yayoi Kusama, Editions Phaidon, 240p, 240 illustrations, relié, réédition 2017
  • Virginie Luc, Les magiciennes de la terre, Editions Ulmer,160p, 120 illustrations, 2017
  • Claire Barbillon, Comment regarder la sculpture. Mille ans de sculpture occidentale, Editions Hazan, 336p, 2017
  • Catherine Chevillot, La sculpture à Paris, 1905-1914, le moment de tous les possibles, Editions Hazan, 448p, 2017
  • Emmanuel Guy, Ce que l’art préhistorique dit de nos origines, Editions Flammarion, collection » Au fil de l’histoire », 352p, 2017
  • Sophie Walker, Le jardin japonais, Editions Phaidon, 304p, 350 illustrations, relié, 2017
  • Jardins, Catalogue de l’exposition Grand Palais, Paris ( 15 mars- 24 juillet 2017), Editions RMN, 352p, 760illustrations, relié, 2017
  • Hélène Meibel, Emma Lavigne, Jardin infini. De Giverny à l’Amazonie, Catalogue de l’ exposition Centre Pompidou-Metz ( 18 mars- 28 août 2017), 256p, 2017
  • Martyn Rix, Masumi Yamanaka, Flora japonica, Editions Ulmer, 236p, 141 illustrations, 2017
  • Colette Biatrix, Luc Menapace, Flora Allegoria, Editions BNF, 192p, 120 illustrations, relié, 2017
  • Eduardo Kohn, Comment pensent les forêts. Vers une anthropologie au delà de l’humain, Editions zones sensibles, 336p, 18 illustrations, 2017
  • Sous la direction de Raphaelle Bertho et Hélène Conesa, Paysages français. Une aventure photographique, Catalogue de l’exposition ( BNF, jusqu’au 4 février 2018), Editions BNF, 304p, 270 illustrations, relié, 2017
  • Dave Mc Dewell, L’herbier de Marcel Proust, Editions Flammarion, 224p, Illustrations, 2017
  • Pascal Quignard, Une journée de bonheur, Editions Arléa, 160p, 2017
  • Ovide, Les métamorphoses, Traduction Marie Cosnay, Editions de l’ogre, 528p, 2017
  • Camille Laurens, La petite danseuse de 14 ans, Editions Stock, collection « La bleue », 176p, 2017
  • Elena Selena, Jardin bleu, Edition Gallimard, Pop-up, 16p, 3-9 ans, 2017.
  • Nathalie Beilan, Michael Cailloux, Merveilleuse nature, Editions Thierry Magnier, 32p, 2017
  • Nagy, Feuille, Editions MeMo, 40p, pour les plus petits, 2017
  • Clémence Dupont, La grande expédition, Editions de l’agrume, 76p, leporello, 2017
  • Amandine Laprun, L’arbre, Editions Actes sud junior, Pop-up, 48p, dès 1 an, 2017
  • Annette Tamarkin, Dans la forêt, il y a, Editions des Grandes personnes, Pop-up, 14p, à partir de 1an, 2017
  • Pablo Salvaje, L’âme animale, Editions Nathan, 72p, 2017
  • Margaux Othats, Blanc, Editions Magnani, 28p, dès 6 ans, 2017
pause 1/31 Photos

À chacun ses cadeaux — Noël 2017

Actualités - 11/12/2017 - Article : Corinne Crabos

La fin d’année approche et Sculpture Nature, comme la tradition le veut, vous propose une sélection de livres à mettre sous l’arbre ! Plusieurs sections vous guideront dans la découverte de catalogues d’exposition, de livres pop-up, de romans et d’essais qui sont parus durant toute cette année 2017. Bonne découverte et bonne lecture.

AUTOUR

Andy Goldworthy, Projects, Editions Abrams, 368 pages, illustrations couleur, version anglaise, 2017.
Dans ce livre grand format où les photos se déploient sur des doubles pages, Andy Goldworthy rend compte de quarante quatre projets créés à travers le monde entre 1990 et 2017. Sa volonté est de montrer les degrés de changements de ses œuvres au fil du temps et des saisons. Tous les projets sont documentés par des dessins, des photos et sont un hommage à ses assistants et aux lieux qui ont accueilli ses réalisations. Une conversation inédite avec Tina Fiske ouvre ce voyage.

Bernard Blistène, César, catalogue d’exposition Musée National d’Art Moderne – Centre Georges Pompidou (13 décembre 2017 – 26 mars 2018), Editions Centre Georges Pompidou, 256 pages, illustrations couleur, 2017.
Première rétrospective vingt ans après la mort du sculpteur de son vivant le plus populaire et le plus boudé par la critique. Une chronologie détaillée, une sélection de paroles et une anthologie de textes critiques viennent compléter les œuvres.

Thierry Davila, Erik Verhageb, Venet, Sculpture, Editions du Regard, 255 pages, 240 illustrations, 2017.
Cet ouvrage réunit de manière quasi exhaustive l’ensemble des sculptures de Bernar Venet (1941-), des Lignes indéterminées aux Neuf lignes obliques en passant par L’hypothèse du point. Ce livre nous offre de belles doubles pages où lignes et arcs peuvent se déployer.

Sous la direction de la Kunsthalle Rostock, Chiharu Shiota, Under the Skin, Editions Hatje Cantz, 240 pages, relié, bilingue anglais-allemand, 2017.
Publié à l’occasion de la première rétrospective à Berlin de l’artiste japonaise Chiharu Shiota (1972-), ce livre est un vrai travail d’archives qui montre des photographies, des dessins, des objets, etc., et vous fait pénétrer dans les matières faites mondes de l’artiste.

Collectif, Bourdelle et l’antique. Une passion moderne, catalogue d’exposition Musée Bourdelle, Paris (4 octobre 2017- 4 février 2018), Editions Paris-Musées, 224 pages, 180 illustrations, relié, 2017.
Près de cent cinquante œuvres sont réunies pour retracer la résurgence de l’art antique dans l’inspiration des artistes les plus novateurs du début du XXe siècle. Toutes ont en commun d’avoir trouvé dans l’archaïsme grec un vecteur d’innovation. Entourées des œuvres de Picasso, Zadkine, Brancusi, les nombreuses œuvres de Bourdelle rendent au sculpteur la place déterminante qui lui revient.

Catherine Grenier, Alberto Giacometti, Editions Flammarion, collection « Grandes biographies », 352 pages, 2017.
Fruit de nouvelles recherches de la part de Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti, cet ouvrage nous introduit dans l’intimité de l’artiste. D’une façon concise et claire, elle nous raconte le personnage dans sa complexité et ses contradictions. Chronologique, un livre de synthèse bienvenu.
FEUILLETER

Collectif, Yayoi Kusama, Editions Phaidon, 240 pages, 240 illustrations, relié, réédition 2017.
Née en 1929, l’artiste japonaise Yayoi Kusama est une figure de légende vivant depuis la fin des années 1970 dans un asile psychiatrique tout en continuant à travailler. Des motifs récurrents (pois, phallus, macaronis), des accumulations dans l’espace, des couleurs subtiles et la notion d’infini en font une figure des plus singulières de l’art du XXe. Cette nouvelle édition reste la plus exhaustive sur son œuvre. Elle est enrichie d’un texte de Catherine Taft et d’une série de nouveaux poèmes de l’artiste.

Virginie Luc, Les magiciennes de la terre, Editions Ulmer, 160 pages, 120 illustrations, 2017.
Après son passionnant De la nature à l’œuvre, Virginie Luc nous entraîne à la découverte de dix-sept artistes femmes qui façonnent des œuvres singulières dans, avec et par la nature. Du côté obscur de la nature d’Hélène Schmitz à la forêt studio d’Ellie Davies aux sculptures de nuages de Fujiko Nakaya en passant par la poétique de Rei Naito, notre place sur la terre est questionnée, les stigmates du temps abordés de même que la fragilité du vivant. Les magiciennes sont encore là autour de nous.
FEUILLETER

TOURS ET DETOURS

Claire Barbillon, Comment regarder la sculpture. Mille ans de sculpture occidentale, Editions Hazan, 336 pages, 2017.
Le point de vue de Claire Barbillon, qui dispense des cours à l’Ecole du Louvre, est moins celui de l’histoire de l’art (même si elle s’appuie sur des repères chronologiques et stylistiques) que celui d’une attention aux rapports des formes et des sensibilités culturelles, sociales ou symboliques. Un ouvrage de référence !

Catherine Chevillot, La sculpture à Paris, 1905-1914, le moment de tous les possibles, Editions Hazan, 448 pages, 2017.
Paris autour de 1900, c’est une nouvelle génération de sculpteurs (Picasso, Maillol, Brancusi…) qui cherchent un nouveau langage au-delà de Rodin. Paris autour de 1900, c’est un milieu intellectuel traversé de nouvelles idées (Bergson, Nietzsche, Simmel). La création sculptée peut alors être lue comme l’expérimentation de tous les moyens pour se débarrasser de ce que le nouvel univers mental conduit à abandonner. Mais la saignée de 1914 interrompt certains possibles…

Emmanuel Guy, Ce que l’art préhistorique dit de nos origines, Editions Flammarion, collection « Au fil de l’histoire », 352 pages, 2017.
Avec ce deuxième opus, mené comme une enquête policière, Emmanuel Guy poursuit sa révision de l’histoire de l’art préhistorique qui aurait, selon lui, servi à la transmission de privilèges politiques et sociaux dans des sociétés primitives inégalitaires et hiérarchisées. Pour ce faire, l’historien se penche sur les particularités esthétiques de cet art pariétal car, rappelle-t-il, « toute représentation artistique est l’expression de l’idéologie d’une société ». Passionnant !!
FEUILLETER

A L’ENTOUR

Sophie Walker, Le jardin japonais, Editions Phaidon, 304 pages, 350 illustrations, relié, 2017.
C’est tout d’abord un livre-objet d’une simplicité et d’un raffinement tout japonais qui s’offre au lecteur !! L’art du jardin à travers des essais thématiques et de superbes photographies de quatre-vingt-dix jardins allant des sanctuaires shinto aux domaines impériaux en passant par les jardins zen contemporains. Ce voyage est ponctué de textes inédits de Tadao Ando, Anish Kapoor et d’autres spécialistes et nous fait comprendre l’influence de cette forme intemporelle de jardin à travers les âges.

Hélène Meibel, Emma Lavigne, Jardin infini. De Giverny à l’Amazonie, catalogue d’exposition Centre Pompidou-Metz (18 mars – 28 août 2017), 256 pages, 2017.
Ce catalogue, un véritable objet graphique multi-sensoriel conçu par Fanette Mellier, donne d’emblée envie au lecteur de pénétrer dans ce jardin infini. À travers trois cents œuvres, des tableaux de Monet aux tableaux de Max Ernst jusqu’aux installations d’Ernesto Neto, défile l’histoire du jardin, de ses enjeux et de ses représentations.

Jardins, catalogue d’exposition Grand Palais, Paris (15 mars – 24 juillet 2017), Editions RMN, 352 pages, 760 illustrations, relié, 2017.
Cet ouvrage explore l’histoire du jardin comme miroir du monde : manière de voir la nature, de la mettre en scène et de la penser. Il se concentre sur les expérimentations menées en Europe de la Renaissance à nos jours. Peintures, sculptures, photos, dessins sont convoqués pour donner à voir le jardin comme œuvre totale qui éveille tous les sens. Mais aussi le vocabulaire, les composants, les plans et maquettes pour interroger et construire le réel du jardin. Ce livre reflète au mieux la richesse de l’exposition.

Martyn Rix, Masumi Yamanaka, Flora japonica, Editions Ulmer, 236 pages, 141 illustrations, 2017.
Depuis deux siècles, la flore japonaise s’est invitée dans nos jardins. De cet échange entre jardiniers est née l’illustration botanique japonaise. Issu d’une commande à des artistes contemporains japonais, ce livre présente quatre-vingts planches de plantes sauvages nippones avec des rappels historiques et botaniques.
FEUILLETER

Colette Biatrix, Luc Menapace, Flora Allegoria, Editions BnF, 192 pages, 120 illustrations, relié, 2017.
Des herbiers du Moyen-âge à la représentation des plantes exotiques au XVIe siècle, des traités scientifiques illustrés des siècles suivants, des parchemins aux vélins en passant par les planches gravées et imprimées, ce livre rend compte de la richesse des collections de la Bibliothèque nationale de France et par là-même nous offre un panorama de l’illustration botanique à travers les âges.

Eduardo Kohn, Comment pensent les forêts. Vers une anthropologie au-delà de l’humain, Editions Zones Sensibles, 336 pages, 18 illustrations, 2017.
Fruit d’une longue enquête chez les Runa d’Amazonie équatorienne, ce livre entend fonder une anthropologie « au-delà de l’humain ». L’auteur prend au sérieux la perspective amérindienne selon laquelle les êtres vivants (humains, animaux, plantes) ont en commun de se représenter le monde et d’avoir sur lui un point de vue. L’idée que la représentation reposerait sur le seul langage humain devient obsolète. Un chemin à suivre… Le propos est savant mais accessible car illustré par une foule d’anecdotes et de photographies.

Sous la direction de Raphaële Bertho et Hélène Conésa, Paysages français. Une aventure photographique 1984-2017, catalogue d’exposition BnF, Paris (24 octobre 2017 – 4 février 2018), Editions BnF, 304 pages, 270 illustrations, relié, 2017.
Au début des années 1980, la DATAR (Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) enjoignait quelques photographes à « expérimenter » le paysage français. Voici ici réunit leurs travaux donnant à voir dans le temps et dans l’espace un aperçu des modifications de nos paysages quotidiens. Mille images, cent soixante photographes… L’envie de voyager, regarder, se poser… Et penser notre futur.

DE LA LITTERATURE, TOUJOURS

Dave Mc Dowell, L’herbier de Marcel Proust, Editions Flammarion, 224 pages, illustrations couleur, 2017.
Voyage sensoriel dans l’œuvre de Marcel Proust : des fleurs de l’innocence aux fleurs de salon, des fleurs du mal à l’herbier de mémoire. Toutes les fragrances et toutes les plantes sont agrémentées des soixante-cinq collages de Djohr. La « Recherche » sous l’angle de la botanique !
FEUILLETER

Pascal Quignard, Une journée de bonheur, Editions Arléa, 160 pages, 2017.
Une belle méditation de l’aube à la nuit sur le « carpe diem » à partir du texte d’une conférence intitulée « Tuer les fleurs ». Pascal Quignard cherche « à comprendre ce mouvement (…) qui consiste à prélever des fleurs dans les champs, sur les rives, dans les forêts, au haut des montagnes, et à les disposer dans les demeures souterraines auprès des os rassemblés et teints d’ocre des morts. » Pour ce faire, il nous convie à le suivre du Japon vers Rome en passant par la Grèce antique.

Ovide, Les métamorphoses, traduction Marie Cosnay, Editions de l’Ogre, 528 pages, 2017.
Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, ce long poème d’Ovide a inspiré nombre d’artistes. La nature est partie prenante des passions des Dieux et des Hommes. Marie Cosnay retraduit d’une façon remarquable, contemporaine, la force et la vitesse de l’oralité de ces 12 000 vers, « ce souffle éternel, migrant de formes en formes, vers des corps nouveaux. »

Camille Laurens, La petite danseuse de quatorze ans, Editions Stock, collection « La bleue », 176 pages, 2017.
Camille Laurens explore l’émotion que suscite en elle la fameuse sculpture en cire de Degas, La petite danseuse. Ce texte est autant une enquête sur la vie du modèle, Marie Geneviève Van Goethem, que sur les conditions de réalisation de la sculpture et sur la fascination que cette dernière exerce sur l’auteure. La fin de l’enquête l’amènera à découvrir les convergences entre sa vie et celle du modèle de Degas.

POUR LES ENFANTS MAIS PAS QUE…

Nicolas Piroux, Mais où est donc Pompon ? Au fil de l’eau, Editions Hazan, 48 pages, 2017.
L’ours du sculpteur Pompon a parfois envie de gambader… Il nous emmène cette fois-ci découvrir les chefs-d’œuvre qui évoquent la mer, les rivières, les étangs… au Musée d’Orsay.

Elena Selena, Jardin bleu, Edition Gallimard, Pop-up, 16pages, 2017. Pour les 3-9 ans.
Le livre et le jardin sont bleus comme la nuit. Promenons-nous sous la lune et découvrons les formes dans la nature mystérieuse, toute bleue.

Nathalie Beilan, Michael Cailloux, Merveilleuse nature, Editions Thierry Magnier, 32 pages, 2017.
Les douze mois de l’année. A chaque mois la nature offre ses surprises. Douze double-pages pour retrouver dans les images de nombreux détails cachés. Comme un livre d’artiste, où la jaquette à l’américaine devient un poster !

Nagy, Feuille, Editions MeMo, 40 pages, 2017. Pour les plus petits.
A partir d’un seul plan : une feuille sur sa branche et le cerisier voisin, l’auteure réussit à évoquer le temps qui passe, les saisons et la vie tout autour d’une manière poétique et délicate.

Dupont, La grande expédition, Editions de l’Agrume, Leporello, 76 pages, 2017.
Des amphibiens à Lucy l’australopithèque, de l’âge de glace à l’Anthropocène, page après page, ce livre en accordéon se déroule en frise chronologique où se dévoilent les différentes périodes de l’histoire de la Terre.

Amandine Laprun, L’arbre, Editions Actes Sud Junior, Pop-up, 48 pages, 2017. Dès 1 an.
Un arbre-livre à déployer où s’illustre le cycle des saisons à travers un graphisme épuré et coloré. Un livre-sculpture pour « décorer sa chambre » et rêver…

Annette Tamarkin, Dans la forêt, il y a, Editions des Grandes Personnes, Pop-up, 14 pages, 2017. Dès 1 an.
Seize pages animées pour découvrir la forêt en soulevant des volets, pour en savoir plus sur la vie de ses habitants.

Janet Lawler, Lindsay Dale-Scott, Les trésors cachés de la forêt, Editions Thomas jeunesse, Pop-up, 2017. Dès 6 ans.
Chacun des sept tableaux est une ode à la nature et à ses mystères. Ça bouge, ça s’anime et on apprend pleins de choses grâce à de petits volets pédagogiques.

Pablo Salvaje, L’âme animale, Editions Nathan, 72 pages, 2017.
La faune qui nous entoure, magnifiée et honorée par la grâce des dessins de Salvaje et de l’imprimerie. Partez à la visite de ces sept chambres de merveilles !!

Margaux Othats, Blanc, Editions Magnani, 28 pages, 2017. Dès 6 ans.
Il neige. Une petite fille sage et espiègle… L’art d’illustrer dans l’épure, sans avoir besoin de texte. Tout est aérien, léger, simple. Page après page, ce livre poétique devient grâce, objet rare, précieux !! En lice pour le Prix Sorcières 2018.

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire