Pumpkin de Yayoi Kusama au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden

Actualités - 15/12/2016 - Article : Barbara Fecchio

Depuis le 10 décembre dernier, une citrouille monumentale jaune à pois noir surgit du sol du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden (Washington, Etats-Unis). Il s’agit de la célèbre Pumpkin, devenue l’emblème de l’île de Naoshima au Japon depuis son installation en 2006, de l’artiste Japonaise Yayoi Kusama : L’œuvre, qui fait l’unanimité auprès des visiteurs et qui semble avoir poussé sur les plates-bandes de l’esplanade Hirshhorn, apporte éclat et dynamisme à la collection de sculptures de renommée internationale du musée 1, déclare Mika Yoshitake, conservateur adjoint du musée associé du musée Hirshhorn.

Le cucurbitacé continue d’occuper une place particulière dans l’iconographie de Yayoi. Il semble apparaître déjà en 1948 dans certaines de ses peintures et œuvres sur papier, et depuis n’a jamais cessé de peupler le travail de l’artiste. Elle admire les citrouilles pour leur encrage au sol et leur facture robuste : Ce qui m’a plu le plus, c’était la modestie généreuse de la citrouille. Cela et sa base spirituelle solide 2, affirme Yayoi Kusama en 2011.

La sculpture sera visible jusqu’au printemps 2017 et annonce l’exposition Yayoi Kusama: Infinity Mirrors qui aura lieu du 23 février au 14 mai 2017, une rétrospective celebrant soixante ans de carrière.


1 Version originale : “Seeming to grow from the beds of the Hirshhorn plaza gardens, this crowd-pleasing work adds a vibrant focal point to the museum’s world-class display of international sculpture.”
2 Yayoi Kusama, Infinity Net: The Autobiographie of Yayoi Kusama, trad. Ralph McCarthy, London 2011, p.76.

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire