• Virginia Overton, Sculpture Gardens. vue de l'installation, 2016. ©Virginia Overton; Whitney Museum of American Art, New York. Photographie de Ronald Amstutz.
  • Virginia Overton, Sculpture Gardens. vue de l'exposition, 2016. ©Virginia Overton; Whitney Museum of American Art, New York. Photographie de Ronald Amstutz.
  • Virginia Overton, Sculpture Gardens. Vue de l'installation, 2016. ©Virginia Overton; Whitney Museum of American Art, New York. Photographie de Ronald Amstutz.
  • Virginia Overton, Sculpture Gardens. Vue de l'installation, 2016. ©Virginia Overton; Whitney Museum of American Art, New York. Photographie de Ronald Amstutz.
  • vue du whitney museum of american art depuis Gansevoort Street. Photographie de Ed Lederman, 2015.
pause 1/5 Photos

Virginia Overton présente Sculpture Gardens au Whitney Museum of American Art de New York

Actualités - 15/07/2016 - Article : Barbara Fecchio

Le Whitney Museum of American Art a fait appel à l’artiste Virginia Overton (1971, Nashville, Tennessee) pour investir l’espace extérieur du cinquième étage du musée et y créer un projet in situ.
Deux grands moulins à vent utilisent le vent d’ouest soufflant dans le quartier du Meatpacking District, entre la High Line et le Hudson River, où est situé le nouveau bâtiment du musée, pour oxygéner l’eau stagnante de trois bassins circulaires de dimensions égales. Ces derniers abritent plusieurs types de plantes : nénuphar, prêle japonaise, colocasia (aussi appelé « oreille d’éléphant » pour la dimension de ses feuilles), bambou nain et autres espèces végétales. Des bancs en bois permettent aux visiteurs de s’assoir et de profiter des nombreuses perspectives offertes par l’architecture du musée.
L’exposition se poursuit dans les deux galeries adjacentes, prolongation visuelle de la terrasse grâce aux baies vitrées, avec une série de sculptures et d’installations abstraites et organiques, souvent faites de matériaux de récupération provenant de sa ville natale, comme des cordes, des morceaux de bois, etc… Un tirage photographique accroché au mur, représentant un paysage du sud-ouest américain, accompagne la transition entre la terrasse et les salles du musée (et vice-versa). Grâce au jeu de transparence entre les espaces, les galeries sont ainsi transformées en une espèce de jardin d’intérieur, contrepoint à l’espace extérieur de la terrasse et du paysage qui entoure le musée.
De plus, la liaison visuelle des trois espaces — galeries, terrasse et environnement autour — implique instinctivement une réflexion autour de l’écosystème de la métropole contemporaine et du développement durable urbain. Autour du Whitney, la High Line est le seul espace végétal public de dimensions importantes, le reste est essentiellement un paysage urbain.

Sculpture Gardens
Whitney Museum of American Art
Terrasse du 5ème étage
du 10 juin au 25 septembre 2016
whitney.org

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire