• Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Héléna Bertaud, NADIR - Midi à minuit, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
  • Juan Aizpitarte, VARIACIONES - Horizonte metafisico, 2016
pause 1/16 Photos

PERCEPTIONS #3 – Arts et Sciences au Château Domaine d’Abbadia

Actualités - 24/10/2016 - Article : Barbara Fecchio - Photos : Barbara Fecchio

L’espace prend la forme de mon regard. — Hubert Reeves, astrophysicien

Jusqu’au 2 novembre 2016, le Château Observatoire Abbadia (Route de la corniche, Hendaye) propose à ses visiteurs de découvrir le paysage basque autrement, avec l’exposition PERCEPTIONS #3 – Arts et Sciences. Trois artistes plasticiens issus de l’agence artistique Kersa — Juan Aizpitarte, Héléna Bertaud et Eric Michel ont œuvré à l’intérieur du Château et dans le parc qui l’entoure, sur le thème de la perception du paysage. Un cadre exceptionnel, sur les falaises abruptes d’Hendaye au milieu de la lande, qui a permis à ces trois artistes de se questionner sur la lumière, l’espace et le temps pour créer trois œuvres in situ.

Juan Aizpitarte, VARIACIONES – Horizonte metafisico
L’installation de l’artiste basque espagnol Juan Aizpitarte se compose de quatre éléments, situés dans des endroits stratégiques du parc. Il s’agit de quatre dispositifs qui évoquent une camera obscura, permettant aux visiteurs de faire l’expérience du paysage en s’appropriant et en jouant avec ces boîtes colorées pivotantes, fixées au sol avec une barre en métal.
On découvre alors des points de vue inédits : on découpe le paysage, on retrouve l’horizon, on cadre la Rhune et on recherche le ciel. Le Château, si proche, s’efface presque. Le paysage devient abstrait. Chacun crée son propre récit.

Héléna Bertaud, NADIR – Midi à minuit
Un dialogue entre mouvement, lumière et espace s’installe dès qu’on approche le travail d’Héléna Bertaud. Rapidement séduit par le jeu de reflets des miroirs sur la pierre, le visiteur se retrouve à l’intérieur d’un dispositif qui évoque cosmos et galaxies par sa forme et par la disposition des éléments — pierres et miroirs qui instinctivement invitent au déplacement. On se retrouve alors à parcourir des lignes droites d’une pierre à l’autre, à tracer des circonférences avec son corps, à se mettre au ras du sol ou au milieu de la trajectoire invisible entre le centre et l’une des pierres qui délimitent l’installation pour capturer l’infini ou attraper une image grâce à la surface des miroirs. Un dispositif d’observation où la résultante des mouvements est une nouvelle lecture du paysage, qui s’étend bien au-delà de ce qui entoure le visiteur.

Eric Michel, ARGIA – La lumière-langage
Seule installation à l’intérieur de l’Observatoire, ARGIA (lumière en basque) est une œuvre qui s’interroge sur la lumière et la perception. La lumière est pour Eric Michel le médium idéal pour naviguer entre le matériel et l’immatériel, entre réel et irréel. «  Dans le processus de création, ce qui m’importe c’est la recherche de résonance, de vibration, de sensibilité pure qui peut émaner à tout moment de n’importe quel médium ». Quand le visiteur entre dans les salles où l’œuvre est présentée, il entre aussi dans l’œuvre, il se retrouve immergé dans celle-ci. La lumière devient alors le moyen de communication du langage de la perception.

PERCEPTION#3 EXPLORATIONS SENSIBLES
Château Observatoire Abbadia
Horaires 14h -18h
Route de la Corniche, Hendaye
chateau-abbadia.fr

Commentaires (0)

    Ajouter un commentaire